Alixire - Site Officiel

Où trouver mes oeuvres

Pour me suivre

Tapis de feuilles

Le Cycle des Saisons
Las de s’être contractés tout l’hiver les arbres tout à coup se flattent d’être dupes. Ils ne peuvent plus y tenir : ils lâchent leurs paroles, un flot, un vomissement de vert. Ils tâchent d’aboutir à une feuillaison complète de paroles. Tant pis ! Cela s’ordonnera comme cela pourra ! Mais en réalité, cela s’ordonne ! Aucune liberté dans la feuillaison …
Toujours la même feuille, toujours le même mode de dépliement, et la même limite, toujours des feuilles symétriques à elles-mêmes, symétriquement suspendues ! Tente encore une feuille ! La même ! Encore une autre ! La même ! Rien en somme ne saurait les arrêter que soudain cette remarque : « L’on ne sort pas des arbres par des moyens d’arbres. » Une nouvelle lassitude, et un nouveau retournement moral. « Laissons tout ça jaunir, et tomber. Vienne le taciturne état, le dépouillement, l’AUTOMNE. »

Francis Ponge, "Le parti pris des choses."

Cette installation in-situ, enferme la nature dans un écrin de verre, comme on présente un objet de valeur.  En fond de vitrine, la signature est celle de l’arbre. Ils sont morcelés puis recomposés sur un drap blanc. Carambolage de saisons, les arbres sont nus, les feuilles d’automne sont au sol, comme un résumé de la débâcle des derniers mois de l’année.
La morcellisation des arbres et le tapis de photographies joue de la polysémie du contraste entre le sujet et l’objet. La nature est le sujet de la photographie. L’objet photographique, recomposé de manière visible ou bien posé à profusion, en strates comme les feuilles d’automnes est l’artifice de la nature recréée.
Ultime artialisation de la nature, un texte de Francis Ponge, recopié sur la vitre extérieure, évoque l’essence même de ce qu’est la nature. Evocation redondante qui pourrait faire référence  à l’œuvre de Kosuth, « One and three chairs".

Alix Colmant Artiste Plasticienne

Alix Colmant Artiste Plasticienne