Alixire Artiste Plasticienne

Alixire Artiste Plasticienne

Livres de Plume

Chaque jour, lors de la promenade avec le chien, j’observe, j’admire toutes ces petites merveilles de rien que m’offre la nature. Suivant les jours, suivant la saison, suivant les rencontres, suivant l’humeur, je glane plumes, fleurs, lichen, brindilles, feuilles, fruits, coquille d’œuf ou d’escargot …
J’ai eu envie de garder trace de ces récoltes quasi quotidiennes. J’ai donc photographié chaque jour ce que la chance m’offrait de trouver ce jour-là.
Et puis bien-sûr est arrivée l’envie de faire quelque chose de tout cela. C’est ainsi qu’est né Le livre de plume, sorte d’éphéméride du merveilleux minuscule et insignifiant.
Le livre de plume car presque chaque jour je rencontre une ou des plumes que les oiseaux m’offrent…

Pour acheter

trouver mes oeuvres

Alixire - Site Officiel

Pour me suivre

Le Livre de l’arbre – Je m’élance
Pour celui-ci, l’idée est arrivée avec l’automne. Lors de mes promenades, je longe un bois où vivent nombre de magnifiques chênes. Choisir de réaliser un livre en partant de la feuille du chêne, j’ai donc commencé par coller une feuille sur chaque page. L’idée suivante a été de créer un dessin unique qui court de page en page. La structure du livre (un leporello), me permet de garder la possibilité de le feuilleter ou bien de l’ouvrir en une longue frise.
Suivant la sinuosité du dessin, j’ai écrit un texte un peu surréaliste imaginé lors des promenades.  Enfin, je complète la composition de chaque page avec mes collages d’éléments naturels glanés lors des promenades ainsi que d’autres piochés dans mes boites à trésors minuscules et dérisoires. S’ajoute ici ou là de la couture mêlée de broderie.

Livre de l'Arbre

Alcea Rosea

Alcea Rosea ou Roses trémiaires.
J’en ai beaucoup dans mon jardin, et j’aime cette fleur. Elle a donc été le sujet de ce nouveau livre. Là aussi, j’ai commencé par coller une fleur séchée sur chaque page. Puis j’ai créé une longue frise qui courait d’un bout à l’autre du livre en contournant, épousant les fleurs. J’ai découvert que cette fleur était riche de noms divers suivant les époques et les lieux. C’est cette histoire que j’ai copié dans le texte qui longe la frise.
Enfin, je complète la composition avec mes collages d’éléments naturels glanés lors des promenades ainsi que d’autres piochés dans mes boites à trésors minuscules et dérisoires. S’ajoute ici ou là de la couture mêlée de broderie.

Des chutes de papier, de petits coffrets en bois qui trainent dans mon atelier et l’envie d’expérimenter le tout petit format. Voici les motivations qui sont à l’origine de ces livres miniatures.
Même structure que leurs grands frères, en Leporello ; même longue frise de dessin à l’encre qui court d’un bout à l’autre, et toujours ces éléments glanés ou piochés, collés ou cousus brodés… Et ces toutes petites boites en bois que je décore de mes volutes pour créer un écrin à ces petits bijoux…

Les Livres miniatures

Rivière

Bleu

Source

Bulle

J'ai commencé par fabriquer un petit livre à partir de feuilles de papier. Ensuite est venu le temps de la création des pages. Processus habituel : préparation des fonds, rédaction des haïku originaux, dessin et enfin collage et couture de mes mille merveilles banales et magnifiques glanées au fil de mes promenades en campagne ou de mes moments à fouiner dans les magasins de bric à brac.
Enfin, est venue la fabrication de la couverture. Sans oublier le dessin réalisé sur un coffret en bois acheté un jour dans un des ces magasins sus-nommés, parce que "trop mignon". On ne se refait pas. L'avantage, c'est que même si je ne sais pas ce que je vais en faire lors de l'achat, je sais que me viendra toujours une idée.
L'œuvre est maintenant terminée, prête à rejoindre son collectionneur...

Oiseau des Iles

Livres de Nature